Témoignages d’experts : Bien-Être et Esthétique

mediummassage

Gil AMSALLEM
Masseur Kinésithérapeute DE. Formateur, conférencier, consultant, créateur de massages et concepteur de soins.

« Waterbike® est un super outil ! Récemment apparu dans le monde du bien-être, il a rapidement fait ses preuves et montré son efficacité pour une remise en forme aussi bien globale que spécifique : troubles circulatoires, problèmes musculaires, arthrose…

L’eau crée un état d’apesanteur, permettant de faire travailler en toute sécurité et en toute aisance les articulations des chevilles, des hanches, des genoux. Mais elle oppose aussi une résistance aux muscles qui doivent faire des efforts pour pédaler.
En se raffermissant, les muscles redessinent les membres inférieurs et l’ensemble de la silhouette apparaît plus harmonieux. La posture sur la selle, avec le bas du dos immergé, favorise un bon positionnement de la colonne vertébrale.

Quant aux hydro-jets qui envoient des milliers de petites bulles, ils stimulent la peau en douceur, la désengorgent, la revitalisent et la régénèrent.
Résultat : une texture cutanée tonique et un amincissement progressif. Pour « relancer » le corps confortablement, je préconise un protocole de départ d’environ douze séances, au rythme de deux à trois séances par semaine. Puis, en entretien, pour conserver souplesse, fermeté et minceur, une séance hebdomadaire…à vie ! »

Docteur Serge HOSANA
Diplomé de la Faculté de Médecine de Paris. DIU de Mésothérapie. DIU d’Ostéopathie. Co-auteur du livre « Mésothérapie, Médecine de Pointe » Éditions Dangles

Un procédé qui associe les bienfaits du sport et du massage drainant aquatique.
Les chercheurs ont démontré que la sécrétion d’endorphines – hormones du plaisir- sécrétées lors d’une activité sportive, diminue le stress en créant une sensation de bien-être, laquelle est augmentée par le côté agréable et évasif de l’eau.

Dans la même optique, la CHROMOTHÉRAPIE spécifique au procédé WATERBIKE joue un rôle dans la recherche de bien-être pendant la séance de pédalage dans l’eau. En effet la lumière de couleur, utilisée depuis l’Antiquité (Egyptiens, Grecs, Chinois…), pour son rôle régulateur du métabolisme, contribue à la sensation de mieux-être et de sérénité régulièrement ressentie par l’utilisateur après une séance.

iddoc22

Docteur Philippe Blanchemaison
Médecin vasculaire, phlébologue, chargé d’enseignement à la faculté de médecine Paris VI.
Philippe Blanchemaison a publié plusieurs articles et études médicales à propos de l’action favorable de l’aquabiking sur la circulation veineuse des jambes et la cellulite; pour lui c’est la meilleure technique anticellulite.

L’étude observationnelle réalisée pour la marque par le docteur Philippe Blanchemaison, vient confirmer les bienfaits de Waterbike®.
Les résultats de son étude(*) prouvent que l’utilisation de Waterbike® entraîne :

• Une amélioration de la circulation sanguine avec une diminution de la sensation de jambes lourdes dans 100% des cas.
• Jusqu’à 3 cm de réduction de tour de hanches et 2,5 cm de réduction de tour de cuisse.
• Jusqu’à 2,9 kg de perdus.
• Une amélioration de l’aspect esthétique de la peau, accompagnée, dans 70% des cas, d’une diminution de l’aspect « peau d’orange » de la cellulite.
• Une diminution de la rétention d’eau.
• Une réelle sensation de bien-être dans 100% des cas.

L’avis des clients

  • 80% trouvent que Waterbike® aide à mincir.
  • 70% disent que Waterbike® a une action sur le renforcement musculaire des mollets et 80% sur celui des cuisses.
  • 100% estiment que Waterbike® aide à améliorer le retour veineux et diminue la sensation de jambes lourdes.
  • 100% constatent une sensation de bien-être après une séance de Waterbike®.
  • 90% jugent les améliorations cliniques satisfaisantes.

(*)L’évaluation de l’efficacité de Waterbike® sur l’amélioration du retour veineux, de la rétention d’eau et de la cellulite des membres inférieurs a été effectuée auprès d’un panel de 10 femmes âgées de 32 à 62 ans, avec une moyenne d’âge de 47 ans, en bon état de santé général, ayant pratiqué, pendant six semaines, 2 séances hebdomadaires de 30 minutes de Waterbike®, cette étude a apporté des conclusions remarquables.

976_dr-_philippe_blanchemaison